Parutions des Auteurs UQAM

Le Québec et ses autrui significatifs

Le Québec et ses autrui significatifs

Éditeur : Québec Amérique
Classée dans : 2021 | Sciences humaines | Essai

le quebec et ses autrui significatifs PETITCe livre est le résultat d’une question posée à d’éminents spécialistes du Québec issus d’une diversité de disciplines : quels « autrui significatifs » avez-vous rencontrés dans vos travaux et qui ont participé à former l’identité québécoise? Ces autrui significatifs peuvent être d’autres nations dans lesquelles le Québec s’est miré ou se mire; des intellectuels étrangers qui, par leur regard sur le Québec, ont influencé la perception que les Québécois ont d’eux-mêmes; des œuvres littéraires qui mettent en scène des figures qui attirent ou repoussent, des horizons qui inspirent ou dissuadent; des idées et processus mondiaux, comme le catholicisme, le capitalisme, le libéralisme, le conservatisme, auxquels les Québécois se sont identifiés ou dont ils ont voulu s’éloigner.

De la France aux États-Unis, de Rome aux pays scandinaves, de l’Irlande à l’Afrique du Sud, du Canada anglais au Canada français, de Tocqueville à Habermas, de l’ultramontanisme à la théologie de la libération, le Québec se distingue en se comparant, se dit en dialoguant. De miroirs déformants en miroirs réfléchissants se dessine la réponse à notre grande question : qu’est-ce qu’être Québécois?

Voir la notice des Bibliothèques de l'UQAM

Commander un exemplaire à la Coop UQAM

Ce livre est le résultat d’une question posée à d’éminents spécialistes du Québec issus d’une diversité de disciplines : quels « autrui significatifs » avez-vous rencontrés dans vos travaux et qui ont participé à former l’identité québécoise? Ces autrui significatifs peuvent être d’autres nations dans lesquelles le Québec s’est miré ou se mire; des intellectuels étrangers qui, par leur regard sur le Québec, ont influencé la perception que les Québécois ont d’eux-mêmes; des œuvres littéraires qui mettent en scène des figures qui attirent ou repoussent, des horizons qui inspirent ou dissuadent; des idées et processus mondiaux, comme le catholicisme, le capitalisme, le libéralisme, le conservatisme, auxquels les Québécois se sont identifiés ou dont ils ont voulu s’éloigner.

De la France aux États-Unis, de Rome aux pays scandinaves, de l’Irlande à l’Afrique du Sud, du Canada anglais au Canada français, de Tocqueville à Habermas, de l’ultramontanisme à la théologie de la libération, le Québec se distingue en se comparant, se dit en dialoguant. De miroirs déformants en miroirs réfléchissants se dessine la réponse à notre grande question : qu’est-ce qu’être Québécois?