Parutions des Auteurs UQAM

Attention écrivains méchants

Attention écrivains méchants

Auteur :
Harel, Simon
Éditeur : Les Presses de l'Université Laval
Classée dans : 2010 | Sciences humaines | Essai
Attention_ecrivains_mechantsL'écriture de la méchanceté nous réveille, nous fait sortir de la torpeur d'une époque où la confusion règne et où la violence guerrière - par les mots, par les actes - est à l'ordre du jour. Mais il ne s'agit pas non plus de faire l'apologie de la méchanceté, de traiter sur un même plan Cioran, Houellebecq, Céline, Mavrikakis ou Lê, de refuser tous affrontement et prises de bec. Surtout, il faut distinguer une ouvre, aussi abjecte et destructrice soit-elle, de l'écrivaine ou l'écrivain qui se cache derrière sa plume, ce que n'aura pas su faire Bernard Pivot qui lapide symboliquement Doubrosky en 1990. Ainsi Simon Harel refuse-t-il de porter aux nues des textes qui ne le méritent pas toujours ou de justifier l'injustifiable. Après espace en perdition, un diptyque remarqué, Simon Harel continue son exploration des formes et des enjeux de la violence contemporaine. Il nage en eaux troubles et il le sait : saura-t-il garder la tête hors de l'eau ou boira-t-il la tasse de cette méchanceté boueuse? C'est aussi l'enjeu de sa réflexion. Attention écrivains méchants n'est dons pas un essai ordinaire. Il marque un tournant décisif, audacieux, dans la production littéraire de Simon Harel : c'est la voix en colère, émue, affligée quelquefois sans être jamais désabusée, d'un penseur humain, mais pas trop. Celle qui nous rappelle que l'écriture de la méchanceté, à l'intérieur des murs de la fiction, rejoue chaque fois ce ratage de la rencontre avec autrui.