Bannière Nom de l'unité Auteurs UQAM

Parutions des Auteurs UQAM

Le service public médiatique à l'ère numérique

Le service public médiatique à l'ère numérique

Radio-Canada, BBC, France Télévisions: expériences croisées
Éditeur : Presses de l'Université du Québec
Classée dans : 2019 | Communication | Essai

le service public mediatique a lere numerique PETITDepuis leur création, la radio et la télévision de service public ont connu de nombreux changements consécutifs aux innovations technologiques, aux réorientations politiques ou réglementaires, à l’évolution des conditions économiques et à l’émergence de nouvelles pratiques socioculturelles. Plus récemment, ces médias, à l’instar de l’ensemble des industries médiatiques et culturelles, ont été rudement secoués par la rapide expansion des réseaux numériques et par l’apparition des appareils permettant cette dernière. La « révolution du numérique » entraîne en effet d’énormes défis pour les gens œuvrant dans toutes les sphères de la production et de la diffusion culturelles et médiatiques, mais aussi pour les usagers des médias. La Canadian Broadcasting Corporation (CBC)/ Société Radio-Canada (SRC), la British Broadcasting Corporation (BBC) et France Télévisions (FTV) bougent devant ces importantes mutations. Elles réagissent, autant que leurs ressources humaines et financières le permettent, en adoptant – sous pression extérieure ou de leur propre initiative – des stratégies pour relever les considérables défis imposés par leur environnement changeant.

Le présent ouvrage présente et analyse, en fonction de quatre grands thèmes (créativité, accessibilité, coopération et financement), les actions de ces géants médiatiques. Il s’adresse à ceux et celles qui travaillent dans les médias publics et à toutes les personnes qui, plus largement, veulent comprendre l’évolution du service public et le rôle de la culture et des médias en démocratie. La voie vers l’avenir médiatique sera certainement tracée à la fois par les artisans du service public, par les acteurs politiques responsables et par les citoyens qui s’en préoccupent.