Parutions des Auteurs UQAM

Les sangs

Les sangs

Éditeur : Leméac
Classée dans : 2013 | Arts | Oeuvre littéraire

Les_sangs_72De son aïeul grand veneur, Féléor Barthélémy Rü ne reçoit pas seulement une immense fortune ; il hérite également du désir de tuer et d’un goût pour la chair crue. Ces plaisirs, il les développe au contact des femmes qu’il croise et qui deviennent, pour certaines, ses épouses et victimes. Car ce n’est pas le daim ni le loup que chasse celui que, dans la Cité, on appelle bientôt l’Ogre, mais des femmes qui, pour étonnant que cela puisse paraître, vont à lui de leur plein gré. D’où viennent ces femmes ? Qui sont-elles et qu’est-ce qui les pousse vers Féléor Barthélémy Rü ? Pourquoi se donnent-elles à lui et qu’ont-elles fait pour en être aimées, parfois tuées ? C’est ce qu’elles expliquent dans les carnets qu’elles laissent derrière elles et que Féléor assemble en un curieux livre – celui qu’on va lire – après le meurtre de sa dernière épouse.

Mercredi, Constance, Abigaëlle, Frida, Phélie, Lottä, Marie : sept femmes, sept expériences du désir et de la mort, sept écritures qui disent la féminité, la haine de soi, le narcissisme, la soumission tantôt feinte, tantôt amusée. À la lecture des carnets, Féléor commente, rectifie, ajoute des détails ou des épisodes entiers, sans jamais justifier ses meurtres ni exprimer de regrets.

Polyphonique et amoral, le roman d’Audrée Wilhelmy interroge les relations de pouvoir, l’établissement des fantasmes et l’assouvissement des envies.