Parutions des Auteurs UQAM

Géopolitique de la Coupe du monde de football 2010

Géopolitique de la Coupe du monde de football 2010

Enjeux de pouvoir et rivalités sportives autour d'un méga-événement
Sous la direction de :
Mottet, Éric
En collaboration avec :
Gounelle, Jean
Lefebvre, Sylvain
Roche, Yann
Roult, Romain
Éditeur : Septentrion
Collection : Géopolitique
Classée dans : 2010 | Sciences humaines | Essai

Geopolitique_de_la_coupe_du_monde_de_football_2010_72_1279824685Les dirigeants sud-africains se sont mobilisés pour accueillir la Coupe du monde de football en 2010. L'enjeu économique et politique est en effet de taille pour ce pays qui cherche à changer une image associée à une histoire récente peu glorieuse. Tout le pays s'est donc préparé pour accueillir ce que l'on désigne à grands renforts de superlatifs comme la première «Coupe du monde africaine».

Le football (soccer) est un pur produit de la mondialisation. Cet empire populaire ne connaît ni frontière ni limite. Les peuples enthousiastes réclament d'êtres conquis, se réjouissent de l'avoir été et luttent avec acharnement pour en être les meilleurs disciples.

Ces faits, relayés à l'infini par la Fédération internationale de football association (FIFA), sont d'autant plus incontestés que le règne du ballon rond s'est forgé de façon pacifique par la ferveur sportive. Il contribuerait, au même titre que l'Organisation des Nations unies (ONU), à faire régner la paix sur terre.

Mais sait-on pourtant que les instances de la FIFA connaissent des conflits internes et des jeux de pouvoir opposant des blocs géopolitiques? Que l'organisation de la Coupe du monde amène des tensions socioéconomiques? Que le football transcende les clivages nationaux, raciaux, religieux et sociaux ? Que la sémantique utilisée par le monde du ballon rond est clairement guerrière?

Dans Géopolitique de la Coupe du monde de football 2010, Éric Mottet, Jean Gounelle, Sylvain Lefebvre, Yann Roche et Romain Roult révèlent comment et pourquoi le football mondial et la Coupe du monde gardent cette image unificatrice et policée malgré des tensions et des conflits anciens et actuels.

«Un succès sportif peut servir une nation autant qu'une victoire militaire», déclarait Gerald Ford, ancien président américain, résumant d'un trait fulgurant cette dimension constante qu'est la «géopolitique du football».

Auteurs UQAM: Éric Mottet, Sylvain Lefebvre, Yann Roche et Romain Roult.